Le syndrome de Korsakoff

Définition

Le syndrome de Korsakoff est un ensemble de troubles neurologiques dont la cause est une carence en vitamine B1. Ce syndrome affecte essentiellement les alcooliques chroniques, qui présentent une forte carence en vitamine B1, mais il concerne aussi, quoique rarement, des personnes souffrant de sévères malnutritions, d'un traumatisme crânien grave ou d'une tumeur cérébrale. Appelée aussi thiamine, la vitamine B1 joue un rôle déterminant dans l'assimilation des aliments et la transformation du glucose en énergie, notamment pour le cerveau. Une carence prolongée de cette vitamine peut entraîner des lésions cérébrales irréversibles et responsables du syndrome de Korsakoff. 

Causes

Elle constitue une séquelle essentiellement secondaire à l'alcoolisme chronique et fait le plus souvent suite à l'évolution d'une atteinte neurologique appelée encéphalopathie de Gayet Wernicke et s'en distingue par l'aspect non réversible de certaines atteintes.

D'autres causes sont également possibles, comme d'autres causes d'encéphalite (herpès par exemple), ou des tumeurs ou accidents vasculaires cérébraux. Le traitement repose sur des injections de vitamine B1, la nutrition et l'hydratation, mais sa prévention par arrêt de l'alcoolisme est indispensable. 

Symptômes

Le syndrome de Korsakoff se manifeste par des troubles de la mémoire avec une amnésie essentiellement visible sous la forme d'oublis à mesure, mais aussi des troubles de l'orientation, et une fabulation, récits fantastiques fruits de l'imagination du patient. 

En dehors des troubles de la mémoire, le syndrome de Korsakoff peut provoquer une désorientation spatio-temporelle, des fabulations, une modification de l'humeur, et une inflammation du tissu nerveux. 

Traitement

La nature du syndrome étant lésionnelle, il n'existe pas de traitement à cette maladie. Les dommages causés au cerveau sont irrémédiables et la récupération par le patient de son état antérieur, impossible. Dès lors, le traitement consiste à adapter le patient et son entourage aux troubles caractéristiques du syndrome. Après un apport d'urgence en vitamine B1 et le rétablissement d'une alimentation équilibrée, la prise en charge du patient implique un suivi par un alcoologue, et un traitement de son addiction s'il est alccolique. Une prise en charge psychologique pourra aussi être envisagée suivant l'état du patient, notamment une psychothérapie cognitivo-comportementale

07 69 25 63 18 ou rejoignez nous sur le groupe Facebook 

 Association créé par Alexandre Popiolek

Association

Syndrome de Korsakoff

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now